Featured

Parifex Nano, ce radar unique au monde vient d’être homologué en France

today20 mai 2022

Arrière-plan
Parifex Nano, ce radar unique au monde vient d’être homologué en France


La famille des radars automatiques vient de s’agrandir avec l’homologation du tout nouveau cinémomètre Nano, un petit nom que vous allez bientôt découvrir sur les avis de contravention dans la rubrique « Appareil de contrôle homologué ».

Pour le moment, il ne peut être utilisé que pour mesurer la vitesse et il ne peut être installé que dans un seul type de radar fixe mais cela ne va pas durer…

Un radar de type LIDAR 3D

Depuis 6 ans, la société Parifex travaille sur la mise au point du cinémomètre Nano utilisant la technologie LIDAR 3D. Une grande nouveauté dans le monde des radars automatiques au point que cette homologation est une première mondiale. Mais ce type de capteur n’est pas rare puisqu’on peut le retrouver dans des aspirateurs robots, des voitures autonomes ou même des téléphones portables.

Le capteur Nano mesure la vitesse grâce à un ensemble de lasers à balayage qui modélisent l’espace en trois dimensions en repérant les divers objets dans l’environnement et notamment les véhicules et leurs trajectoires sur près d’une centaine de mètres.

cinémomètre Parifex Nano

Le cinémomètre Parifex Nano

Pour aller encore plus loin dans l’explication technique, le LIDAR émet des rayonnements laser par rotation à des intervalles très rapprochés. A chaque rotation, il modélise en 3D tous les véhicules se trouvant dans son champ d’action pour lesquels il va déterminer une « boîte englobante » (parallélépipèdes rectangles) permettant de les identifier séparément et de les suivre.

La vitesse instantanée de chaque véhicule suivi est déterminée en faisant une moyenne des vitesses calculées entre plusieurs positions successives de la « boîte englobante ».

courrier type annulation poursuite

Formule utilisée pour calculer la vitesse des véhicules

Le Nano est doté d’un dispositif automatique de réglage sans aucune intervention manuelle. Lors de sa mise en service dans une cabine, une phase d’initialisation est réalisée. Celle-ci consiste entre autre à déterminer les caractéristiques de la chaussée à contrôler et de l’arrière-plan.

Dans les radars double face

Actuellement, le Nano n’est homologué que pour être utilisé dans les cabines des radars double face.

Facile, puisqu’en fait, il y est déjà! Et oui, il se cache dans la petite cloche ronde qui est posée en haut de la cabine. Sauf que jusqu’à présent, il n’était utilisé que pour effectuer la discrimination du type de véhicule, la mesure de la vitesse étant effectué par un radar doppler installé en bas de la cabine.

Désormais, le Nano peut s’occuper de tout, de calculer la vitesse, de repérer les différents types de véhicules pour les flasher à des vitesses distinctes et d’identifier le véhicule en infraction parmi le flot de circulation.

radar double face

Le Nano est déjà installé dans les radars double face

Pour cela, la cabine peut être installée aussi bien sur le terre-plein central que sur le bord de la route à une distance comprise entre 1 et 7 mètres de la chaussée sans dépasser une largeur de 19 mètres entre la dernière voie à contrôler et la position de la cabine.

Nouveaux radars et nouvelles fonctionnalités

Si le Parifex Nano ne peut verbaliser pour le moment que lorsqu’il est installé dans les radars double face, cela ne va pas durer.

En effet, ce cinémomètre se cache également dans les nouveaux radars urbains dénommés Nomad qui sont en test depuis près d’un an autour de Montbéliard.

L’homologation du Nano dans ces cabines doit faire l’objet de deux nouvelles homologations, la première pour mesurer la vitesse et la seconde pour contrôler les franchissements de feux rouge. Les démarches sont en cours et devraient aboutir à la publication des certificats d’homologation dans les prochaines semaines. Ce n’est qu’à partir de ce moment que la trentaine de cabines déjà installées dans le Doubs et le Territoire de Belfort pourront commencer à distribuer leurs premiers PV.

radar urbain Parifex Nomad

Le Nano se cache aussi dans les radars urbains

Mais ce n’est pas tout puisque le Nano, dans sa version Nano Cam présentée en photo d’illustration de cet article, sera probablement également un candidat au remplacement du vieillissant radar mobile MESTA 210C, dit « hibou », par de nouveaux modèles capables notamment de contrôler depuis les ponts au dessus de la chaussée.

Dans un avenir plus lointain, le Nano pourrait également être utilisé pour verbaliser d’autres types d’infractions puisque Parifex le présente déjà comme capable de contrôler le non-respect des distances de sécurité, la circulation à contre-sens, le non respect du stop, le franchissement de bande blanche, etc.

Écrit par: roadfm

Article précédent

Featured

Une nuit en enfer sur l’A7

Des milliers de camionneurs sont restés bloqués toute la nuit au sud de Lyon, suite à l'accident d'un conteneur citerne en matières dangereuses qui a entraîné la fermeture de l'A7 dans les deux sens. Depuis 11h30 mercredi, les 100 000 usagers qui empruntent chaque jour cette autoroute, ainsi que l'A46 et l'A47, ont vécu une journée et une nuit en enfer. Sous la canicule, ils ont cherché désespérément une route pour contourner Vienne (38). L'accident s'est produit aux limites de […]

today20 mai 2022

INFORMATION CORONAVIRUS

Du fait de la pandémie de COVID-19, beaucoup d'entre nous restent à la maison, font moins d'exercice et ont des interactions sociales limitées. Cette situation peut avoir des répercussions sur votre santé physique et mentale.

0%